Nos actions

Territoire et organisation

22 Mar, 2017 A la une, Communiqués, diaporama, Territoire et organisation

Election présidentielle 2017 – Nos propositions pour un système de santé efficient, moderne et solidaire
Territoire et organisation

Election présidentielle 2017 – Nos propositions pour un système de santé efficient, moderne et solidaire

 

À l’approche d’échéances électorales majeures, dont chacun mesure l’enjeu renouvelé, l’ADH souhaite partager ses propositions pour conforter et développer un système de santé moderne, efficient, accessible, apte à assurer ses missions de soins, d’enseignement et de recherche dans un souci de qualité et une vision territoriale.

 

Vous les trouverez en téléchargement ci-dessous. Il s’agit de propositions concrètes, fondées sur les attentes et l’expérience des dirigeants hospitaliers.

Depuis 20 ans, le système de santé est soumis à de constantes réformes. En parallèle, les pouvoirs publics demandent aux dirigeants hospitaliers comme aux responsables médicaux et soignants ou administratifs, un effort considérable d’efficience. Les directrices et les directeurs d’hôpital l’ont compris car ils sont conscients des enjeux : vieillissement de la population, maladies chroniques, innovations médicales, révolution numérique, restructurations territoriales, contrainte économique, développement du médico-social… Ils s’y investissent en cultivant des valeurs de solidarité, d’humanisme et de professionnalisme. Ils sont attachés à leur mission de Service Public, fondement de leur engagement professionnel. Ils agissent dans l’intérêt des patients. Aucune réforme ne peut sérieusement se déployer à l’hôpital sans leur engagement.

 

On ne peut donc oublier que les dirigeants ont eux aussi besoin de conditions et de garanties d’exercice pour piloter utilement l’adaptation du système hospitalier. C’est le cas pour la mise en place des GHT : cette réforme structurante peut donner corps à la stratégie de groupe que l’ADH soutient depuis des années. Mais elle pourrait aussi trébucher si certaines conditions n’étaient pas réunies. Nous continuerons donc de plaider pour un accompagnement incitatif, pour des méthodes modernes de management fondées sur le dialogue et sur la détermination d’objectifs partagés. Nous pensons qu’un cadre juridique lisible et stabilisé doit être fourni aux dirigeants et à leurs équipes. Nous demandons une valorisation équitable de l’exercice territorial et des nouvelles responsabilités assumées par les directeurs d’hôpital, ainsi que par les directeurs des soins, D3S, cadres assurant des fonctions territoriales, comme cela est engagé pour les médecins et en partie pour les soignants. Nous réclamons aussi une pause immédiate dans les réformes de structure, et un vaste effort de simplification des procédures existantes.

 

L’Association demande solennellement aux candidats à l’élection présidentielle de ne pas engager une nouvelle et Nième « grande réforme » du système hospitalier. Elle les invite à faire confiance, à tenir compte de l’expertise des acteurs de terrain pour consolider un système de santé performant, répondant aux besoins de tous, valorisant pour les femmes et les hommes qui le font vivre et accueillant pour les patients qui s’y adressent.