Toutes les tribunes


page : 1 . 2 . 3 - suivante


ARS : short-list et deadline

24 août 2009

«  Nous partîmes cinq cents ; mais, par un prompt renfort,
Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port
 » [1]

A l’inverse des compagnons de Rodrigue, les candidats au poste de directeur d’une des 26 Agences Régionales de Santé (ARS) partirent nombreux et virent leur nombre décliner avec le temps. Mille six cent candidats furent d’abord réduits à quelques centaines par le truchement d’un cabinet de « chasseurs de têtes » américain. Puis une commission passa au fin tamis, dans des lieux tenus secrets, les candidats, pour aboutir aujourd’hui à une « short list » d’une cinquantaine de noms (au début de juillet 2009). Aujourd’hui, les rescapés sont classés en fonction de leur aptitude à diriger une grande, moyenne ou petite région. Des noms circulent déjà sous le manteau. La « dead line » approche et bientôt le conseil des ministres officialisera les arbitrages en cours au plus haut niveau de l’Etat. Nous vous renvoyons à votre agence de presse préférée pour suivre les derniers potins à ce sujet. La prise de fonctions est prévue au premier juillet 2010. Pourquoi autant de candidatures pour signer un contrat à durée déterminée d’une semaine, révocable « ad nutum » tous les mercredis matin en conseil des ministres ? Alors qu’il existe une profession bien plus attractive… la nôtre !

Jean-Pierre Moissinac
Directeur d’Hôpital - Responsable fonctionnel ADH


[1] Corneille - Le Cid, Acte IV, scène III

avec le soutien de nos partenaires :
Accueil > L’ADH > Tribune > ARS : short-list et deadline